top of page
zakariah-davis-28d81845-e7f0-4990-8dd9-5ae034f27c21_edited.jpg

CHAPITRE CINQ - AINSI VA LA FEUILLE AU TEMPS

CHAPITRE CINQ - AINSI VA LA FEUILLE AU TEMPS


Ainsi va la feuille au fil du temps,

D'un petit et simple bourgeon,

J'attends ma floraison.

Du repli et de l'oubli de qui je suis,

Petit à petit, je grandis.


De bourgeon je me déploie lentement

Vers la forme d'une feuille.

Sujette au vent, au changement de temps, de saisons

Je grandis jusqu'à atteindre le firmament de ma destinée.


Je suis feuille.

Feuille de route, je m'aligne à la branche de l'arbre.

L'arbre, par son pouvoir vénérable, s'attache à moi.

Nous sommes des intermédiaires, en nous circulent les énergies de la Terre et du Ciel.

Une danse alchimique et magique nous animent définitivement.


Feuille aimante, j'alimente l'arbre.

Arbre aimant m'alimente en éléments.

Feuille verte, je capte le soleil, sa Lumière éclatante, la Lumière originelle.

Feuille de vie, au sein de moi, je mélange les éléments, je transmute les composés.

Pouvoir intense et précis, je donne et je reçois la vie.


Osmose et symbiose, que rien n'opposent,

Je tombe et me décompose.

Ainsi est ma vie.

Éphémère et complémentaire.


Ma conscience de feuille s'oublie une fois tombée à Terre et retourne à l'arbre de vie, jusqu'au prochain bourgeon qui ira à la floraison.


Le cycle de l'infini.



Comments


bottom of page